Conseils Pratiques

Conseils pratiques / Roumanie

Roumanie : A VOIR - Les incontournables

Bucarest

En s’y attardant un peu, on constatera que Bucarest est unique et que ses défauts mêmes participent de son charme et de sa différence. Dans cette ville universitaire, où se déploie une vie culturelle, étudiante, nocturne et économique d’une capitale, il y a des quartiers aux rues calmes bordées d’arbres et de palais.

Brasov

Située au pied du mont Tâmpa, Brasov et son centre médiéval ravissent tous les visiteurs. D’une vaste place colorée (Piaa Sfatului), très photogénique, partent un axe piéton animé et de petites rues tranquilles presque villageoises, bordées de grandes maisons aux cours intérieures fleuries.

Timisoara

L’élégance et le dynamisme de la grande ville de l’Ouest raviront tous ses visiteurs. Quatrième ville du pays, c’est un important centre économique, scientifique et culturel, devenu par sa situation géographique et ses liens historiques avec le reste du continent la véritable porte de la Roumanie sur l’Europe occidentale.

Sibiu

Sibiu séduit tous ses visiteurs. Son centre historique est l’un des plus importants complexes médiévaux de Roumanie. Elle est remarquablement bien rénovée en son centre. Ses rues sont pavées, colorées et ses places sont encadrées par de superbes demeures.

 

Iasi

S’étalant sur sept collines, Ia?i est la capitale de la Moldavie. Si les étrangers l’ignorent souvent au profit de Suceava (plus proche des monastères), Ia?i jouit en revanche d’un grand prestige auprès des Roumains. Elle est riche de nombreux monuments d’architecture médiévale, d’églises, de bâtiments historiques.

Sighisoara

Etendue au bord de la rivière Târnava Mare, Sighisoara est un des joyaux de la Transylvanie. Sa cité médiévale (Cetatea), qui domine la ville et la vallée, est merveilleusement bien conservée, ce qui lui a valu d’être inscrite sur la Liste du patrimoine mondial de l’Unesco. Les maisons sont colorées et affichent leur nom et leur fonction à l’aide d’enseignes en fer forgé.

Constanta et les côtes de la mer Noire

Le littoral de la mer Noire vous offre des km de plages qui sont prises d’assaut par les vacanciers roumains en été. Les eaux limpides et les températures clémentes en font un lieu de villégiature idyllique avec comme centre Constanta, le plus grand port du pays.

Le delta du Danube

La Roumanie possède un véritable trésor  : la Réserve de la biosphère du delta du Danube. Ses 580 000 ha couvrent la partie roumaine du delta le plus important d’Europe après celui de la Volga. Les paysages créés sont époustouflants, extérieurement bien préservés, riches d’une flore et d’une faune incomparables.

Les monastères de Bucovine

Parmi les trésors de l’art mondial, les monastères de Bucovine occupent une place de choix et c’est fort justement qu’ils ont été inscrits sur la Liste du patrimoine mondial de l’Unesco. Ces monastères, pour la plupart fortifiés et bâtis au cours du long règne de ?tefan Cel Mare (de 1457 à 1504, 44 monastères fondés) et celui de Petru Rare?, se distinguent par les fresques colorées qui couvrent leurs murs intérieurs et extérieurs.

Le Maramures

Le Maramures est une région à part, réputée pour la vitalité de son folklore et pour ses traditions et coutumes jalousement préservées. Un patrimoine qui s’exprime dans les costumes, la musique, l’artisanat, les fêtes traditionnelles et l’architecture où le bois prédomine.

La Transylvanie et les Carpates

Blottie au creux des Carpates, la Transylvanie est une région enchanteresse que vous découvrirez au travers de ses villes médiévales intactes et rêveuses. Les Carpates offrent des paysages superbes et constamment variés, et le centre de la région, où les collines dominent, a des attraits innombrables.

Les monts Apuseni

Les Apuseni raviront les amateurs de randonnées, les amoureux de la nature, les apprentis spéléologues (nombreuses grottes spectaculaires). Mais combleront aussi les fervents de la vie à la campagne, ceux qui aiment partir à la découverte de villages préservées, de communautés au riche folklore.

Informations fournies avec l’aimable autorisation de Stephan Szeremeta, directeur de collection des guides du Petit Futé http://www.petitfute.com

Roumanie : PRATIQUE

Argent

Depuis le 1er juillet 2005, le nouveau leu (« lei » au pluriel) a remplacé le leu lourd. Autrement dit, les quatre multiples et encombrants zéros qui caractérisaient la monnaie roumaine ont été éliminés. Ce qui coûtait 10 000 lei vaut désormais 1 leu. Cela permet désormais une meilleure lisibilité quand vous devrez faire vos différents achats et transactions. Le code ISO du nouveau Leu est RON.

Le leu est divisé en 100 bani (« ban » au singulier), une subdivision qui avait disparu avec l’inflation et l’augmentation du nombre de zéros.

Repères

Nom officiel : România – Republica româna (république de Roumanie).

Capitale : Bucuresti (Bucarest).

Superficie : 238 400 km²
Langue officielle : roumain.

Langues parlées: roumain, hongrois (parmi les Hongrois de Transylvanie), allemand (minorités en Transylvanie et Banat), romi (parmi les Roms), russe ancien (Lipovènes dans le delta), ukrainien, serbe, arménien.

Religions : orthodoxes (86 %), catholiques (4,7 %), uniates, protestants, néoprotestants, musulmans (0,3 %)…

Population totale : 22,3 millions.

Composition : Roumains (89,5 %), Hongrois (6,6 %), Roms (2,5 %), autres (1,4 %).

Densité : 93,6 hab./km² (115 en France, 350 en Belgique).

Espérance de vie : 71,6 ans (79 ans en France).

Décalage horaire

Le fuseau horaire de la Roumanie est de + 2h par rapport au GMT. Par rapport à l’heure française, il faut avancer sa montre d’une heure. (Quant il est 12h en France, il est 13h en Roumanie). Le pays suit également le régime horaire d’été/horaire d’hiver.

Formalités/Visa

Une carte d’identité ou un passeport en cours de validité suffisent.

Téléphone

Le code national de la Roumanie est le 40.

De France en Roumanie : 0040 + indicatif du département sans le 0 initial (21 pour Bucarest / 238 pour Buzau) + le numéro du correspondant (7 chiffres pour Bucarest, 6 chiffres pour la province).

De Roumanie en France : 0033 + le numéro du correspondant sans le 0 initial.

De Roumanie en Roumanie d’une région à l’autre : composer le numéro complet à 10 chiffres = code région + numéro du correspondant (021 + 7 chiffres pour Bucarest / 0238 + 6 chiffres pour Buzau par exemple).

De Roumanie en Roumanie dans la même région : numéro du correspondant sans le code région. Soit un numéro à 7 chiffres pour Bucarest, à 6 chiffres ailleurs.

Vaccins

A l’entrée en Roumanie, aucun vaccin n’est exigé.

Adresses utiles

Ambassade de France sur place

13/ 15 Strada Biserica Amzei BP 143

Tel : (21) 303 10 00

Fax : (21) 303 10 90

http://www.ambafrance-ro.org

 

Office du tourisme en France

7 rue Gaillon

75002 Paris

Tel : 01 40 20 99 33

roumanie@office-tourisme-roumanie